Inspirations

Tout a sa raison d’être…

Et c’est ainsi, en observant de très près les habitudes de la nature, que l’on redécouvrira des lois oubliées, tout un système de relations entre les bêtes et les plantes, une grande chaîne d’entraide de tout ce qui vit sur terre. Du plus petit ver de terre au plus grand arbre de nos forêts, tout a sa raison d’être.

Depuis toujours, j’avais le sentiment  de ces correspondances entre les choses. Les poètes en ont fait des sonnets. Aujourd’hui, les hommes de science en font des constats. Et cela me plaît tout autant. Car les poèmes, on les récite le soir à la veillée.  Les constats, on les applique le matin aux champs.

Maurice Mességué, C’est la nature qui a raison (1963)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>