butte · semis · plantations · chemin · pépinière

Du 16 au 29 mars 2015. La météo hésite entre brume à 10 mètres, éclaircies et rafales. Ces deux dernières semaines, nous avons cravaché pour terminer la mise en place de la butte-lasagne, commencé les semis de printemps et lancé plusieurs petits projets annexes !

Aménagement du jardin

Finalisation de la butte

La-Renouee-des-Sens_20150322_Balagué_BrumeLe temps s’est radouci, et c’est par un vrai temps breton (comprenez : un petit crachin et une brume tenace) que nous nous sommes lancés dans un dernier sprint de brouettes à fumier pour finir la mise en place de notre butte.

Je suis très contente du travail des nombreux vers de terre du jardin : en vérifiant la première partie de la butte, datant de la fin de l’automne, j’ai pu constater que les couches de feuilles mortes, fumier et terre sont désormais bien mélangées, prêtes à accueillir nos premiers semis et plantations 🙂 Le mulch/paillage a germé et couvre désormais la butte d’une belle toison verte…

La-Renouee-des-Sens_20150322_Butte-lasagne

Création d’un chemin en pierres du pays

L’une des règles de design en permaculture est de prévoir très tôt l’implantation des voies d’accès permettant la circulation entre les différentes zones du terrain afin d’y optimiser les déplacements.

En observant les courbes de niveau du terrain et la position des différentes éléments de notre jardin, un chemin se dessine. Il part du portillon et fait le tour de la butte. Fidèle aux chemins de notre contrée, j’ai démarré un petit chantier : la création d’un sentier en pierres.

C’est par une météo franchement humide que j’ai effectué les premiers mètres. La suite sera réalisée lors d’un week-end plus clément… Le mode opératoire est simple :

  1. Retrait de la « moquette » d’herbe avec la binette,
  2. Séparation des cailloux et de l’herbe, en prenant soin de remettre les vers de terre dans la butte (les cailloux iront agrémenter le « hérisson » en début de chemin),
  3. Pose des pierres de différentes tailles par-terre tel un puzzle, en les tassant un peu avec un maillet en caoutchouc,
  4. Scellage des pierres en repositionnant un peu de moquette entre elles,
  5. Je tasse le chemin en l’empruntant !

La-Renouee-des-Sens_20150322_Jardin

Plantations et semis

Un petit tour au marché de Saint Girons nous a permis d’adopter quelques plantes supplémentaires : livèche (céleri perpétuel), fraisier (gariguette) et coriandre.

Nous avons placé quelques caïeux (l’autre nom pour les gousses d’ail !) qui germaient dans un verre d’eau. Résultat : de petites racines blanches se sont manifestées au bout de quelques heures. Une semaine plus tard, je les ai plantées dans le talus, en association avec nos nouveaux plants de fraisiers.

Nous avons fait de la place dans la véranda/buanderie pour accueillir nos premiers semis du printemps : cosmos, œillet des poètes, basilic, laitue et lupin.

La consoude a trouvé sa place dans la butte, de même que la livèche.

Enfin, j’ai transplanté notre petit plant d’iris et notre rose trémière près du muret de pierres, tout en profitant pour y semer des graines de bleuet des champs à leurs pieds.

Le bricolage du moment : une mini-pépinière

Alex s’est lancé dans la conception d’une structure de pépinière en branches pour que je puisse lancer des semis au chaud dans notre ancienne jardinière en bois.

Nous avons utilisé un morceau de bâche de chantier translucide par-dessus. Le tout est lesté par une pierre de chaque côté pour empêcher la structure de s’envoler au moindre coup de vent. Nous avons en ce moment-même de grosses rafales qui pointent à 80 km/h et pas un signe de faiblesse de la part de la pépinière !

J’ai la possibilité de séparer le bac des pieds pour le poser à même la terre. En avant betteraves, oignons et poireaux !

Et puis, preuve que le printemps montre vraiment le bout de son nez : Kobole, toujours un peu méfiante, sort enfin dehors…

La-Renouee-des-Sens_20150330_Kobole

3 commentaires

  1. Félicitations à vous 2.
    Votre jardin prend fière allure et on sent dans les commentaires, la passion pour cette nature qui a tant à nous offrir.
    Dans quelques mois, vous dégusterez le fruit de votre travail et vous connaissant, les idées de recettes ne manqueront pas de surprendre vos invités par leurs saveurs.
    Bisous à vous 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.