2014 en 5 sens

Quelques mois après le lancement de notre blog et notre déménagement, nous partageons nos découvertes et nos petits plaisirs quotidiens qui émaillent notre nouvelle vie. Voici comment nous avons renoué avec nos cinq sens…

Castillonais

– Vision –

Nous sommes venus une première fois dans le Couserans en début d’année et tout de suite, les paysages nous ont un peu scotché… Les visites suivantes et notre vie sur place depuis n’ont fait que le confirmer : on en prend plein les yeux tous les jours 🙂 Chaque semaine, nous découvrons une nouvelle facette de notre région, pour notre plus grand plaisir visuel…

Le choix de l’Ariège s’était effectué – entre-autre – de part sa relative proximité avec l’océan. Nous en avons déjà profité deux fois.

– Toucher –

Nous avons touché du bois, mais aussi de la terre, de la pierre et toutes sortes de textures :

  • construction d’une serre en matériaux de récup’,
  • création de meuble sur-mesure,
  • premier potager-butte (la nouvelle est en cours d’élévation),
  • spirale aromatique en pierre sèche,
  • pétrissage de la pâte à pain et pâte à pizza, s’améliorant au fil des mois,
  • la récolte de nos efforts.

– Ouïe –

(re)Découvertes musicales qui nous ont touché : Black Mountain, Alt-J, Electric Wizard, Cat Power, Casseurs Flowters, Aphrodite’s Child, Manchester Orchestra, Orange Goblin.

Nous ne pouvons malheureusement pas vous fournir un enregistrement audio de qualité du silence de Balaguères : oiseaux, vaches, tracteurs, des rires d’enfants, du patois des anciens, et rien. Et ça fait vraiment du bien.

– Goût –

Nous passons beaucoup de temps à cuisiner – et nous aimons ça ! Voici une petite liste de recettes testées et appréciées cette année :

Entrées

Plats de résistance

Desserts

Extra

– Odorat –

En quittant l’agglomération lyonnaise, nous sommes passés des alertes – régulières – aux particules fines à un ciel et un air dégagés de toute substances illicites… En effet, l’Ariège est classée première au palmarès de la qualité de l’air en France. Bizarrement, mon nez ne me piquotte plus en permanence…

Nous redécouvrons les différentes odeurs de sous-bois en fonction de la météo. Nous avons aussi parfois quelques relents de fosse septique, mais rien de bien méchant. Nous pouvons sentir l’odeur des bêtes qui peuplent notre petit coin de paradis : vaches, âne, chevaux, chiens… Autant de variété olfactive que nous ne pouvions pas percevoir à travers la pollution quotidienne de Lyon.

Le mot de la fin

Pour cette année 2015, nous vous souhaitons de bien prendre soin de vos cinq sens et de rester à l’affût des stimuli agréables qui vous entourent. Si vous ne pouvez pas vous ouvrir dans les meilleures conditions, vous pouvez toujours venir en Ariège 😉

2 commentaires

  1. Avec ce beau récit, on se rend compte à quel point le bonheur est près de nous. Nous confirmons que vous vivez dans un petit coin de paradis et que vous cuisinez avec beaucoup d’amour.
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.