Soupe au pistou

L’été n’est pas encore mort, comme le prouvent les températures de ces derniers jours 🙂 Les étals du marché et les plates-bandes regorgent encore de légumes du soleil : tomates, courgettes, haricots verts, alors pourquoi ne pas préparer une délicieuse soupe au pistou ?

Cette recette m’a été transmise par ma mère et elle a toujours été un grand succès. Nous faisons une petite entorse au « vrai » pistou quand nous le servons en y ajoutant de la tomate, mais ça en vaut vraiment la peine 😉

Pour 4 personnes

Ingrédients

Nous n’avions pas de basilic, je l’ai remplacé par de l’oseille du jardin
  • 300 gr de haricots verts équeutés
  • 300 gr de haricots blancs cuits
  • 300 gr de courgettes
  • 300 gr de pommes de terre
  • 300 gr de tomates bien mûres
  • un bouquet de basilic
  • 5 gousses d’ail
  • 3 c.s. d’huile d’olive
  • 150 gr de grosses pâtes
  • 150 gr de parmesan râpé
  • 10 gr de gros sel

Préparation

Verser 2 litres d’eau froide et du gros sel dans un faitout.
Ajouter les haricots verts équeutés, les pommes de terre pelées et coupées en petits morceaux, les haricots blancs, la courgette coupée en deux dans le sens de la longueur puis en demi-rondelles d’un centimètre d’épaisseur, 3 gousses d’ail coupées en petits morceaux.

Émonder les tomates et les couper en deux.
Retirer les graines.
Les couper en petits morceaux, en mettre la moitié de côté et les ajouter aux autres légumes.

Porter à ébullition puis faire cuire à petit feu pendant deux heures.

Pendant ce temps, laver le basilic.
Le sécher puis le hacher finement et le mettre dans un mortier avec 2 gousses d’ail coupées en petits morceaux, écraser le tout.
Ajouter la deuxième partie des tomates, piler de nouveau et mélanger avec l’huile d’olive.

10 minutes avant la fin de la cuisson, rajouter les pâtes.

Présenter la soupe dans des assiettes creuses, avec un bol pour le pistou et un autre pour le parmesan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *