Randonnée

Randonnée vers le pic de l’Arraing

Samedi dernier, motivés par une superbe journée, nous nous sommes dirigés vers le pic de l’Arraing (1 674m) au départ de Samiac (800m).

Tout juste garés dans le village, nous pouvons déjà profiter d’une très belle vue sur les montagnes frontalières avec l’Espagne.

départ Samiac

Mais c’est déjà l’heure du casse croûte…
Nous retiendrons deux choses à cela :

  • La digestion n’est pas la meilleure alliée à une rando de type « ascension »
  • C’est midi, il fait chaud…

C’est donc le ventre plein et le cuir chaud que nous entamons le parcours, la route jusqu’à Balacet (950m) est assez tranquille et sous les arbres, donc tout va bien.
Pour la petite anecdote, nous pensions être à Balacet lorsque nous nous sommes garés, et non pas à Samiac. Cette petite erreur n’a fait que rallonger la montée et gagner en dénivelé positif !

Au bout du village, un lavoir et une source nous permettent de nous rafraîchir la tête, avant de repartir en suivant le GR de pays du tour de Biros indiqué par des traits jaunes et rouges.

La première partie du sentier est vraiment très agréable, il n’y a personne et la forêt nous abrite du soleil. Le chemin est assez raide sur le départ mais vient à se calmer jusqu’à arriver sur les prairies d’alpage de Courret de Grau (1 180m).

Chemin noisettes

Une source naturelle de noisettes est tout de suite repérée par Laeth qui commence la cueillette. C’est en faite un stratagème malin pour rajouter un peu de poids à mon sac à dos …

pic de l'Arraing

À partir d’ici, finie l’ombre agréable des arbres, bonjour la lumière aveuglante du soleil et la chaleur qui l’accompagne.
Mais c’est sans oublier la vue imprenable sur les sommets d’Ariège : le Vallier, le Crabère, le Mail de Bulard…
Cette vue ne nous quittera plus jusqu’au sommet maintenant.

Une trentaine de minutes plus tard, pause comprise évidement, nous voilà à la Cabane de l’Arraing (1 350m).
Il y a ici une fontaine où nous pouvons de nouveau nous rafraîchir la tête et remplir la gourde. Nous ne ferons pas de pause ici, une paire de gamines écervelées nous fera quitter l’endroit au plus vite, le sommet nous attend de toute manière !

dernière montée

Le chemin serpente dans l’herbe, si bien que nous faisons notre propre itinéraire dans la première partie de l’ascension. Nous récupérons ensuite le « vrai » sentier balisé lui par des traits jaunes depuis la cabane. Je décide de temps à autre de tirer tout droit vers le sommet qui n’est plus très  loin.

Quelques minutes plus tard, nous y voilà. Nous sommes au pic de l’Arraing (1 674m) : la vue est impressionnante, c’est un vrai belvédère sur le Biros.

Mont Valier
Castel segui

Nous pouvons même voir mon terrain de jeu qui se trouve au pied de la maison, le Castel Segui (1 228m) et ses roches calcaires.

Après avoir mitraillé tout azimut, on entame la descente qui pour des raisons musculaires se fera par le même sentier jusqu’à la voiture.

Nous tiendrons pour leçon de cette balade, qu’il nous faut des lunettes de soleil mieux adaptées à la montagne, qu’un peu de sucre dans le sac ne ferait pas de mal et que notre région est magnifique.

sommet pic de l'arraing

3 commentaires

  1. Une très belle région assurément. Quel dépaysement.
    Vos commentaires sont intéressants.
    Vous avez retrouvé le chemin de la nature et tous ses avantages.
    Alors très bonnes ces noisettes?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>