Tourn de la Cascade d’Ars 2017

Au lendemain du Verti’Cagire, le défi est lancé : je retourne faire une course et on verra comment réagissent les jambes à cette deuxième montée d’acide lactique.
Je passe la nuit sur place avec Laeth et Nico du « Couserans Libre« , alignés respectivement sur le Tourn de la Cascade d’Ars, et sur le trail. Pour ma part, je ferais le Tourn car je trouve son parcours vraiment intéressant : une montée sèche de 800 mD+, un peu de faux-plat montant et enfin une belle descente jusqu’à l’arrivée. C’est vraiment le profil de course que j’affectionne. Pour Laeth, ce sera son premier trail. L’ambiance est conviviale et on lui autorise de prendre Nova, notre chienne, pour courir avec elle. Nico, Pierre et moi sommes ambassadeurs de l’Espace Trail du Couserans. Autant dire qu’il va falloir faire bonne figure !

C’est donc après une bonne nuit en tente à 20m de la ligne de départ que notre le petit groupe se réveille. Nico part pour ça course tandis que Laeth et moi prenons notre petit-déjeuner tranquillement. Il nous reste une heure avant le départ du « Tourn ». Les jambes ont l’air fraîches, il me tarde maintenant de partir. Pierre nous rejoint et prendra aussi le départ.

Il est 9h30, tout le monde est sur la ligne de départ, un dernier petit réglage sur la montre de Laeth. Je me place un peu devant et « Boom » ! Pas le temps de réfléchir, ça part à fond. Mais pour le coup, je ne suis jamais parti aussi vite. Un groupe de tête se forme et j’essaie de l’accrocher. Qu’est ce que c’est dur ! Ma montre indique que je cours à 18km/h, je tiens bon, mais pour combien de temps ?

Départ de la course, en compagnie de Jérémie et Michel

Après ce kilomètre couru à 17 km/h de moyenne, je quitte la route bitumée pour enfin rentrer dans les bois et fouler un joli petit sentier. Je calme nettement l’allure et laisse filer la tête de course. Par la même occasion, je me fais doubler par quelques concurrents, mais rien de grave, la course n’a pas encore vraiment commencé.

Concentré !

Première grosse bosse, je devrais dire premier mur. Ici, plus grand monde ne cours, voire personne… Alors c’est les mains sur les cuisses et le dos rond que le passage se fait en force. Je retrouve la piste principale, l’écart se ressert enfin et je retrouve Jérémie Bascaing et Michel Dupuy, deux visages connus dans le monde du trail ariégeois. Pour le moment, je me contente de suivre et de récupérer un peu de ce démarrage en trombe. On traverse la rivière d’Ars pour maintenant une jolie montée de 300 mD+ jusqu’à la cascade du même nom.

Je me sens bien, après 100 mD+ je décide d’accélérer le mouvement. Je double pour courir à mon rythme. C’est vraiment agréable, je prends un peu de gel maison tout en marchant à un rythme soutenu, et cours à nouveau. Courir est un grand mot, disons plutôt que je piétine, c’est ma façon de passer les côtes en montagne. Un petit coup d’œil sur la cascade et je me remet de suite en selle pour passer les deux coureurs suivants. Je sors de la forêt, le soleil tape fort et il fait une chaleur écrasante. Derrière moi, les autres coureurs son assez loin maintenant. Mais une petite erreur d’inattention me fait louper un embranchement. Heureusement que nous étions venus repérer avec Laeth, car sans ça je ne sais pas quand j’aurais fait demi-tour. Après une minute ou deux, je retrouve le bon chemin et les deux coureurs qui m’ont rattrapé… Benoît de la Team AFUM me laisse passer après quelques mètres. Le terrain est technique et plein de petites relances. Ce sera comme ça jusqu’au « col », début de 5km de descente.

J’adore descendre à fond, mais quand en plus on m’indique que je suis en troisième position, c’est simple je laisse le cerveau en haut ! La première partie est assez technique et les pierres glissantes sont autant de pièges à éviter. Je manque à plusieurs reprises de finir dans le décor, mais ça n’arrivera pas, pas maintenant que je sais qu’un podium est en jeu. La deuxième partie est plus facile à courir, de ce fait, je cours vite et les cuisses commencent à en souffrir. Sachant que Jérémie est un excellent descendeur, et ne sachant pas s’il est loin ou non derrière, je sers les dents…

Tourn de la Cascade d’Ars 2017

C’est bon je suis en bas, il me reste maintenant 500 m de plat à courir en ayant tout le temps un œil dans le rétro. On est jamais à l’abri du retour d’une fusée. Mais rien, juste le bruit du speaker au loin et les encouragements. Cette fois c’est bon, il n’y a plus de « danger », je passe la ligne en 3e position suivis de près – et j’avais raison d’en avoir peur – par Jérémie…

Photos par Afum Team et Espace Trail du Couserans

Résultats

  • Distance : 13,25 km
  • Dénivelé : 857 m
  • Temps : 1 heure 31 minutes et 55 secondes
  • Classement : 3e au scratch, 2e Senior Homme

Un commentaire

  1. Eh bien, mon garçon tu forces l’admiration. 3ème au classement, c’est super et on sent dans ton récit, la joie de participer à ce type de compétition.
    Tu sembles bien frais lors de la remise des lots.
    Tu vas te faire un nom en pays ariégeois.
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *