Bricolage / Permaculture & agroforesterie

Créer un bac à semis avec une cagette et du carton

Pour accueillir un maximum de semis à l’intérieur de la maison pour les plantes « chaudes » (courge, tomate, aubergine, poivron, etc.), j’ai commencé par lister les matériaux à ma disposition afin d’éviter de tomber dans le piège de l’achat compulsif de dernière-minute « Ciel, il me faut des conteneurs pour mes semis, allons vite en acheter en plastique« .

C’est ainsi que, en plus des rouleaux de papier toilette et boites à œufs habituels, j’ai commencé à concevoir des bacs à semis plus grands, uniquement en recyclant ce que nous avions.

Matériel

Pour un bac

  • 1 petite cagette
  • 1 carton épais sans peinture (couleur « kraft »), idéalement sans trou (j’ai utilisé un carton format « cagette »)
  • Des baguettes en bois
  • Un cutter ou des ciseaux
  • De la terre de taupinière, du fumier bien décomposté (noir !) ou tout autre terreau adapté à vos semis.

Mode d’emploi

  1. La veille, posez le grand carton dehors à plat dans l’endroit le plus humide de votre jardin, afin qu’il prenne la pluie ou la rosée. Vous pouvez aussi le plonger le jour-même dans une citerne de récupération d’eau de pluie. Le but est de le « tremper » pour le rendre plus facilement manipulable.
  2. Coupez le grand carton de sorte à remplir le fond de votre cagette et de le faire remonter sur les bords, dans le sens de la longueur.
  3. Réitérez l’opération avec un fond + les bords de la largeur cette-fois-ci. Si votre carton est troué, faites en sorte de la deuxième épaisseur couvre les trous de la première.
  4. Remplissez votre cagette avec votre terreau.
  5. Facultatif : utilisez les restes de votre grand carton ou un autre carton (j’ai utilisé un carton à pizza) pour créer des « séparateurs » de ligne de semis. Ils doivent être juste assez hauts pour arriver au niveau de la terre.
  6. Notez la variété semée sur une baguette au feutre ou au marqueur et plantez-la dans la terre.

Le carton que j’ai utilisé est suffisamment épais pour garder la terre humide et retenir l’eau quotidienne que je verse. Le bac ainsi créé est suffisamment petit pour être manipulé sans crainte (tourné toutes les semaines, par exemple).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>